Bornes de sécurité SUMO-R : une résistance à toute épreuve

6
minutes,
October 11, 2021
Produits

Conçues pour la sécurisation périmétrique des sites sensibles, les bornes anti-bélier de la gamme SUMO-R sont déclinées selon différentes formules. Elles résistent à l’assaut de poids lourds lancés à 50 km/h. 


Certifiées par crash-tests par un laboratoire français indépendant (Transpolis), les bornes de défense de la gamme SUMO-R sont conçues pour résister à un poids lourd de 6,8 tonnes lancé à 50 km/h. Et quand elles constituent un ensemble d’au moins deux bornes, alignées côte à côte, elles peuvent résister à ce même engin à la vitesse de 65 km/h.


« Cette gamme étendue se caractérise par ses grandes capacités de résistance et son très haut niveau de fiabilité. Très évolutive, elle correspond aux besoins de nos clients, en perpétuelle évolution », déclare Pascal Mauguy, Président de Citinnov.


Différents types de bornes


Ces bornes peuvent être « fixes », c’est-à-dire sans aucune possibilité de mouvement, ou « amovibles » (elles peuvent être retirées de leur emplacement). Quand elles sont « escamotables », il est alors possible de les faire se rétracter dans le sol. 


Une borne « escamotable manuelle semi-automatique » est actionnable à l’aide d’un vérin. La descente est réalisée de façon manuelle, la remontée est automatique, après déverrouillage manuel de position par clé. Et une borne « escamotable automatique à motorisation électrique » est mue électriquement, à très basse tension (24 volts). 


Les bornes SUMO-R peuvent aussi être conçues en faible profondeur, sur des sites où l’encombrement du sous-sol par certains réseaux ne permet pas d’atteindre les dimensions habituelles sous le niveau zéro du sol. La conception en faible profondeur ne détériore aucunement les propriétés physiques de l’installation.


Une très forte évolutivité et des innovations techniques


Un des grands avantages de la gamme de bornes SUMO-R est qu’il est possible de commencer par une borne manuelle puis de la transformer en borne automatique, sans qu’il soit nécessaire de modifier le caisson permettant de l’intégrer et de la gérer. Une collectivité peut ainsi très facilement passer d’une borne manuelle à une borne électrique si elle change d’avis au fil du temps, sans que de nouveaux travaux de génie civil doivent être entrepris.


Autre caractéristique : le revêtement de ces bornes peut être de l’inox ou de l’acier peint, selon le cahier des charges du client. Des bandes lumineuses peuvent être ajoutées en cas de besoin. Le corps de borne peut également être éclairé de l’intérieur, par projection interne, ce qui représente une exclusivité de l’entreprise Citinnov.


Les bornes SUMO-R, comme toutes les bornes SUMO proposées par Citinnov, peuvent encaisser des fréquences d’utilisation allant jusqu’à 5 000 mouvements par jour. Des tests de fonctionnement ont été effectués avec succès pendant deux semaines à raison de 10 cycles à la minute, soit 14 400 cycles par jour. Ces tests représentent à chaque fois plus de 200 000 mouvements, ce qui correspond à deux ans de fonctionnement à la cadence quotidienne de 2 500 passages.


Pascal Mauguy, Président Citinnov

Autres articles à la une :

Besoin de discuter de vos projets d’aménagement urbain ou de sécurité ?