Comment bien choisir une borne escamotable ?

3
minutes,
16/6/2024
Produits

Choisir la bonne borne escamotable pour contrôler l’accès des véhicules à une zone est essentiel pour en garantir la sécurité et l’usage tout en laissant le libre passage aux autres utilisateurs. Face à la diversité des options disponibles sur le marché, comprendre les critères clés de sélection est donc primordial. De la fonctionnalité à l’installation, en passant par la compatibilité avec l’environnement, chaque aspect doit être évalué pour faire le choix le mieux adapté à des besoins spécifiques.

Qu’est-ce qu’une borne escamotable ?

La borne escamotable est le dispositif de sécurité le plus utilisé aujourd’hui pour réguler l’accès des véhicules à une zone. 

Définition

Une borne escamotable est installée sur un accès public ou privé pour en contrôler l’accès. Elle peut être abaissée et relevée suivant différents procédés. La borne escamotable est conçue pour rentrer à l’intérieur d’un logement aménagé dans le sol qui lui sert de base lorsqu’elle est en position haute.

Types de bornes escamotables

Les bornes escamotables se déclinent en différentes familles suivant leurs usages et portent différentes appellations :

  • Borne escamotable de régulation ;
  • Borne escamotable de contrôle d’accès ;
  • Borne escamotable de sécurité ;
  • Borne escamotable de protection ;
  • Borne escamotable anti intrusion;
  • Borne escamotable de défense ;
  • Borne escamotable anti bélier.

Toutes ces bornes sont utilisées dans des contextes particuliers suivant des critères appropriés.

Utilisation d’une borne escamotable

Une borne escamotable est installée sur un segment de voirie ou de parking, public ou privé, pour contrôler l’accès, c’est-à-dire filtrer les véhicules suivant des autorisations.

On peut donc rassembler l’ensemble des utilisations sous deux usages principaux :

  • Le contrôle d’accès ;
  • Le contrôle du stationnement.

Contrôle d’accès

Le contrôle d’accès concerne toutes les voies susceptibles de porter une circulation automobile. L’objectif est alors de ne laisser passer que les véhicules autorisés à entrer ou à traverser une zone réservée.

Les accès aux zones piétonnes en sont tous équipés, mais également, les accès à des zones sécurisées comme les administrations ou les voies réservées au passage d’engins ou encore les accès pompiers. On en trouve également dans les zones piétonnes des centres commerciaux.

Contrôle du stationnement

La borne escamotable est fréquemment utilisée pour contrôler l’accès de places de stationnement réservées. Dans ce contexte, elle est très utile pour préserver le stationnement des places de livraison, des places pour les véhicules des responsables dans les administrations, les hôpitaux, mais également celles de résidences privées.

Sortie de zone réservée - Luxembourg
Sortie de zone réservée - Luxembourg

Borne escamotable, 7 critères pour bien choisir

Voici la liste complète des critères qui vous permettront d’évaluer le type de borne escamotable dont vous avez besoin :

  • Fréquence, cadence d’utilisation ;
  • Vitesse de manœuvre ;
  • Taille ;
  • Résistance aux impacts et continuité de service ;
  • Durabilité et pollutions ;
  • Économie, consommation et maintenance ;
  • Esthétique et signalétique.

Fréquence, cadence d’utilisation

Ce critère opère une division en trois familles. Suivant la fréquence d’utilisation, vous pourrez avoir besoin d’une :

  • Borne escamotable manuelle ;
  • Borne escamotable semi-manuelle (ou encore semi-automatique) ;
  • Borne escamotable automatique.

En effet, si la borne doit servir à contrôler une voie d’accès pompier ou une place de stationnement peu utilisée, une borne escamotable manuelle actionnable par une clé sera suffisante. Dans le cas d’un usage quotidien, la borne semi-automatique sera conseillée. Dans tous les autres cas qui occasionnent plusieurs dizaines d’actions par jour, sans aucun doute, la borne escamotable automatique sera requise.

Pour rappel : 

  • La spécificité de la borne escamotable manuelle est d’être opérée par une clé (clés triangle, 1 pion, tricoise des pompiers ou encore Clavem).
  • Si les bornes escamotables légères peuvent facilement être remontées manuellement, il n’en va pas de même à partir d’un certain poids. Les bornes escamotables deviennent donc semi-automatiques dès qu’elles servent de protection comme les bornes anti bélier. Elles se relèvent alors grâce à un vérin hydraulique commandé par une clé ou encore par l’action du pied qui enfonce la borne pour enclencher l’action.

Vitesse de manœuvre

Dans le cas du choix d’une borne escamotable automatique, la question de la vitesse de manœuvre va se poser. Il s’agit de la vitesse de descente et de montée. Un critère qui prend toute son importance par exemple pour des zones réservées aux piétons, mais traversées par une ligne de bus.

Le temps moyen des produits proposés par les constructeurs est de 5 s pour la montée et de 3 s pour la descente.
Si le temps de descente est primordial pour un passage rapide, le temps de levage de l’équipement est également un critère important. En effet, dans le cas d’une installation à proximité d’une artère passante, si le temps de montée est trop lent, le passage restera ouvert et non sécurisé. Ce qui peut occasionner des passages, même involontaires, y compris, comme c’est généralement le cas, lorsque la manœuvre est signalée par un feu rouge ou orange.

Taille des bornes escamotables

Ce type de borne est aujourd’hui invariablement de forme cylindrique :

  • Les diamètres sont de 30 cm à 60 cm ;
  • Les hauteurs vont de 50 cm à 120 cm.

Ce critère est important pour plusieurs facteurs :

  • La résistance ;
  • La dissuasion ;
  • Le signalement.
Bornes escamotables manuelles
Bornes escamotables manuelles

Plus le dispositif est imposant, plus il sera dissuasif et mieux il résiste aux impacts. Mais il se signale également mieux de lui-même. Les bornes escamotables peuvent être dotées de bandes réfléchissantes et de LED de couleurs. Il n’en reste pas moins que des conducteurs distraits tentent des passages sans les remarquer.

La taille joue un autre rôle par son signalement naturel pour les personnes âgées et les personnes aveugles ou malvoyantes (PAM). Toutes les bornes sont donc soumises à la norme NF P98-310 suite au décret du 18 septembre 2012 relatif aux prescriptions techniques pour l’accessibilité de la voirie et des espaces publics.

La résistance aux impacts et la continuité de service

Le choix de la résistance de la borne escamotable se fera suivant son emplacement et la proximité de ce qu’elle doit défendre. On choisira une borne résistante aux impacts forts pour protéger un passage entre deux vitrines, par exemple. Généralement, les bornes de classe défense et anti bélier régulent les accès des voies piétonnes.

La résistance des bornes s’établit en kJ (kilojoule).

  • Une résistance de 660 KJ, égale à un poids lourd de 6,8 t lancé à 50 km/h certifie une borne en catégorie « K4/M30 » et en catégorie « K8/M40 » à partir d’un alignement d’au moins 2 bornes.
  • Une résistance de 723 KJ, égale à un poids lourd de 7,5 t lancé à 50 km/h certifie une borne en catégorie « K4/M30 » et en catégorie « K8/M40 » à partir d’un alignement d’au moins 2 bornes.
  • Une résistance de 1 223 KJ, égale à un poids lourd de 7,5 t lancé à 65 km/h certifie une borne en catégorie « K8/M40 » et en catégorie « K12/M50 » à partir d’un alignement d’au moins 2 bornes.
  • Une résistance de 1 852 KJ, égale à un poids lourd de 7,5 t lancé à 80 km/h certifie une borne en catégorie « K12/M50 ».

La résistance à l’impact classe ces équipements de borne escamotable de régulation de trafic à borne escamotable de défense et borne escamotable anti bélier.

Crash test de la borne DEFENDOR AUTO pour la certification K12

Durabilité et pollutions

Pour un investissement qui s’inscrit dans un développement durable, les critères de choix concernent à la fois le matériau employé et la motorisation. Inox marin, acier inoxydable et fonte marine ne demandent aucun entretien.

Une borne escamotable automatique est une borne motorisée. La borne est actionnée par un moteur électrique à sangle ou à chaîne, un vérin hydraulique ou une compression pneumatique.

L’avantage du moteur électrique à sangle par rapport à toute autre motorisation :

  • Peu d’entretien ;
  • Faible consommation d’énergie ;
  • Capacité d’actionner les plus lourdes bornes ;
  • Silencieux.

En effet, les bornes hydrauliques et à chaînes laissent échapper des huiles polluantes qui s’infiltrent dans les sols, en plus d’une pollution sonore comme les bornes pneumatiques. Le bruit peut gêner les riverains. Dans le cas d’un usage intensif, les bornes pneumatiques et à chaînes sont plus bruyantes que les véhicules.

Le moteur TBT (très basse tension) de 24 v qui équipe les bornes escamotables automatiques Citinnov est économe et actionne les bornes les plus lourdes du marché comme la borne Titan HR. De plus, ce moteur assure une continuité de service lors de coupure d’électricité.

Économie, consommation et maintenance

Si le coût d’achat de l’équipement semble primordial, il faut prendre en compte son installation, son raccordement, sa consommation et sa maintenance.

La profondeur de scellement par exemple engendre des coûts d’installation élevés. Les bornes hydrauliques demandent une profondeur supérieure à une motorisation à sangle. Pour la gamme SUMO, la profondeur de scellement est de seulement 71 cm.

Le contrat de maintenance souscrit lors de l’achat peut avoir une incidence positive sur le budget. Un opérateur a tout intérêt à livrer un produit fiable qui réduira son nombre d’interventions forfaitisées à l’année.

Esthétique et signalétique

Bornes anti bélier
Bornes anti bélier

Ce dernier critère n’est pas le moindre. Comme on le sait, la borne doit être vue lorsqu’elle est implantée au milieu d’une voie de circulation. On choisira donc une signalétique appropriée (LED ou bandes réfléchissantes) pour les signaler.

Ce choix peut s’avérer élégant et astucieux dans le cas où une ou plusieurs bornes sont implantées dans un alignement de bornes fixes. Ce qui est fréquent aux abords d’une place par exemple. Les bornes escamotables pourront donc être similaires à l’alignement tout en indiquant leur spécificité.

Le totem d’accès, point de commande du contrôle d’accès

Totem Citilium
Totem Citilium

Les bornes automatiques sont actionnables depuis un totem de commande. Ce type de mobilier de commande est généralement ouvert à de nombreuses fonctionnalités pour le contrôle d’accès (audiophonie, visiophonie, caméra LAPI, badges et smartphones) et la supervision des points d’accès comme la Suite VIASYST’M. Toutefois, il est prudent de vérifier les compatibilités au moment du choix de bornes escamotables automatiques.

En conclusion, le choix d’une borne escamotable peut facilement se faire en vérifiant point par point les critères qui en font la qualité.

Lire aussi :

Image à la UNE : Borne escamotable automatique

Citinnov
Besoin de discuter de vos projets d’aménagement urbain ou de sécurité ?