La borne anti stationnement dans tous ses états... d'âme !

minutes,
3/7/2024
Sécurité

Dans la longue liste des objets du mobilier urbain, les équipements dits d’anti stationnement varient suivant la fonction qu’on leur assigne. Du plus simple au plus sophistiqué, voici ce que vous pouvez trouver sur la voirie de nos villes et villages.

Plot anti stationnement

Plots anti stationnement cabestan
Plots anti stationnement cabestan – source Wikimedia

Plot anti stationnement, définition

Un plot anti stationnement est un dispositif utilisé pour restreindre ou empêcher le stationnement de véhicules dans des endroits non autorisés. Il s’agit généralement d’une structure solide placée sur le sol, souvent fabriquée en métal ou en béton, conçue pour dissuader les conducteurs de se garer dans des zones spécifiques.

On nomme généralement plot, un dispositif bas tel que :

  • Plot demi-sphère ;
  • Plot sphérique ;
  • Plot cube ;
  • Plot cabestan ;
  • Plot obélisque ;
  • Plot cylindrique.

Un plot sphérique, demi-sphère, cube ou obélisque est généralement réalisé en béton et parfois orné d’un anneau sommital.

Le plot cabestan est pratiquement toujours en fonte alors que le plot cylindrique peut être réalisé en acier, en fonte, en béton ou encore en bois pour les espaces verts.

Le plot anti stationnement, quel usage ?

Ces plots anti stationnement sont couramment utilisés pour protéger les trottoirs, les espaces réservés aux piétons, les zones de chargement et de déchargement, ainsi que d’autres endroits où le stationnement est interdit ou non souhaité.

On remarquera que le plot demi-sphère présente la hauteur minimale d’un équipement anti stationnement. On peut dire qu’il sert plus d’incitation à respecter le non stationnement qu’à l’empêcher.

Poteau anti stationnement

Poteau anti stationnement, définition

Le poteau anti stationnement est utilisé pour empêcher le stationnement non autorisé de véhicules dans des zones spécifiques. Il s’agit d’un poteau solide installé verticalement sur le sol, souvent fabriqué en métal ou en béton. Ces poteaux sont placés stratégiquement le long des trottoirs, des pistescyclables, des passagespiétonniers ou d’autres zones où le stationnement est interdit afin d’empêcher les conducteurs de garer leurs véhicules.

Alignement de potelets ou poteaux chaînés
Alignement de potelets ou poteaux chaînés — source Wikimedia

Poteau anti stationnement, chaînage et barrière de ville

Le poteau anti stationnement est parfois implanté en alternance avec des barrières de villes, il peut être cylindrique ou carré suivant l’esthétique. Un alignement de poteaux peut être chaîné. C’est-à-dire que les poteaux sont reliés entre eux ou reliés à des barrières de ville pour dissuader le passage des piétons à des endroits dangereux.

Potelet anti stationnement

Potelet anti stationnement, définition

Un potelet anti stationnement, parfois appelé borne anti stationnement, est un dispositif installé dans les zones où le stationnement est interdit. C’est donc un équipement conçu pour dissuader les conducteurs de se garer sur certaines surfaces. Cette appellation est souvent employée pour nommer des dispositifs d’une taille légèrement inférieure aux poteaux anti stationnement et d’une hauteur plus grande que les équipements appelés plots

Exemple de poteaux, potelets anti stationnement de ville
Exemple de poteaux, potelets anti stationnement de ville — source Wikimedia

Potelet anti stationnement, quel usage ?

Comme les poteaux, ces potelets sont généralement placés le long des trottoirs, des pistes cyclables, des passages pour piétons ou dans tout autre endroit où le stationnement peut obstruer la circulation ou présenter un risque pour la sécurité.

Ils peuvent être filtrants, c’est-à-dire que la distance entre deux potelets permet le passage des piétons, vélos, poussettes et personnes à mobilité réduite (PMR), ou fermants lorsqu’ils sont chaînés.

Suivant leur implantation et les sollicitations qu’ils sont susceptibles de subir (chocs, frottements), ils peuvent être proposés en métal (fonte ou acier), en béton, en plastique et aussi en bois pour les abords des parcs et jardins. Leur taille est variable suivant les fonctions qu’on leur assigne.

Bordure anti stationnement

Bordure anti stationnement, définition

Une bordure anti stationnement, également appelée bordure de trottoir, est une structure physique utilisée pour empêcher le stationnement sur un trottoir, mais également pour protéger de possibles accidents par débordement qui peuvent survenir autour des places de stationnement. C’est pourquoi nous les trouvons autant sur les trottoirs que sur la chaussée en butée des places de parking.

Bordure anti stationnement ou bordure de trottoir

Les bordures anti stationnement peuvent être fabriquées à partir de divers matériaux tels que le plastique ou le métal, mais les bordures anti stationnement en béton sont de loin les plus utilisées. Elles peuvent être de différentes formes et tailles en fonction des besoins spécifiques de la zone à traiter. Certaines représentent de véritables parapets en butée de places de parking.

Rondes, oblongues ou carrées, ce sont des dispositifs efficaces contre les véhicules, mais qui présentent certains risques pour les personnes à mobilité réduite ou les personnes âgées qui peuvent avoir du mal à les détecter.

Borne anti stationnement fixe

Alignement de bornes fixes d’anti stationnement — réalisation Citinnov
Alignement de bornes fixes d’anti stationnement — réalisation Citinnov

Borne anti stationnement fixe, définition

Borne anti stationnement fixe
Borne anti stationnement fixe

Une borne anti stationnement fixe est un dispositif immobile installé dans les espaces publics pour restreindre ou empêcher le stationnement non autorisé. Ancrée dans le sol de manière permanente, cette borne est conçue pour empêcher les conducteurs de garer leurs véhicules dans des zones où le stationnement est interdit ou dangereux. Elle peut être fabriquée à partir de divers matériaux tels que le métal, le béton ou d’autres matériaux robustes comme la résine ou le bois.

Borne anti stationnement fixe, quel usage ?

Les bornes fixes peuvent être par exemple utilisées en alignement le long d’une place, d’une avenue ou d’un parc. Contrairement aux poteaux ou potelets chaînés et aux barrières de ville, les bornes fixes ne coupent pas l’espace ce qui est un avantage esthétique et pratique puisqu’elles laissent le passage libre pour les piétons, vélos, poussettes et personnes à mobilité réduite.

Borne anti stationnement fixe, une borne sécuritaire

Les bornes anti stationnement fixes ont également une fonction sécuritaire. Elles peuvent être conçues pour résister à des impacts plus ou moins importants. On parle alors de :

  • Borne de protection ;
  • Borne de sécurité ;
  • Borne de défense ;
  • Borne anti bélier ou anti intrusion.

Suivant leur capacité à résister aux impacts. Voir le paragraphe “Résistance aux impacts” plus bas.

Borne anti stationnement amovible

Borne anti stationnement amovible, définition

Borne anti stationnement amovible
Borne anti stationnement amovible

Une borne anti stationnement amovible est un dispositif installé dans les espaces publics ou privés pour restreindre ou contrôler l’accès au stationnement, mais qui peut être retiré ou déplacé suivant les besoins. Contrairement aux bornes anti stationnement fixes, ces bornes peuvent être facilement déplacées ou enlevées pour permettre temporairement le stationnement dans une aire spécifique ou pour faciliter l’accès à des véhicules autorisés. 

Elles sont généralement fabriquées à partir de matériaux tels que l’acier ou parfois en plastique résistant. Les bornes anti stationnement amovibles sont souvent utilisées dans des environnements où la flexibilité est nécessaire, par exemple pour contrôler l’accès aux zones de livraison ou pour permettre des événements spéciaux dans des espaces normalement réservés au stationnement.

Fonte, aluminium, acier inoxydable, inox brossé, acier à peindre, bois, la borne amovible se décline dans pratiquement toutes les gammes de bornes Citinnov, du simple potelet anti stationnement à la borne anti bélier. Elle peut également être garnie de bandes réfléchissantes de signalement.

Borne anti stationnement amovible, fonctionnement

La borne amovible se distingue des autres bornes par sa capacité à être démontée manuellement à l’aide d’une clé. Elle n’est donc ni fixe, ni rétractable. Une fois ôtée de son support, elle doit être déplacée. La borne amovible est une borne le plus souvent conçue en acier et fixée sur une platine scellée au sol.

Les clés de la borne amovible 

Pour verrouiller ou déverrouiller la borne de sa platine, on emploie une clé. L’opération consiste à actionner le système de blocage à la base de la borne. Un grand nombre de clés est proposé.

  • Des clés triangles de 11 mm (standard) ou de 14 mm ;
  • Des clés à embout, 1 pion, dont l’empreinte est compatible avec la clé tricoise des pompiers (pour les accès réservés aux secours) ;
  • Des clés carrées ;
  • Des clés oblongues ;
  • Des clés Clavem.

Tableau de résistance aux impacts des bornes fixes et amovibles anti stationnement Citinnov 

La gamme des bornes Citinnov se décline par la capacité de chaque produit à résister aux impacts. Ce qui permet de moduler le choix de l’équipement en fonction de son exposition aux chocs et donc de sa fonction.

  • Une résistance de 660 KJ, égale à un poids lourd de 6,8 t lancé à 50 km/h certifie une borne en catégorie « K4/M30 » et en catégorie « K8/M40 » à partir d’un alignement d’au moins 2 bornes. Gamme SUMO-R.
  • Une résistance de 723 KJ, égale à un poids lourd de 7,5 t lancé à 50 km/h certifie une borne en catégorie « K4/M30 » et en catégorie « K8/M40 » à partir d’un alignement d’au moins 2 bornes. DEFENDOR-50.
  • Une résistance de 1 223 KJ, égale à un poids lourd de 7,5 t lancé à 65 km/h certifie une borne en catégorie « K8/M40 » et en catégorie « K12/M50 » à partir d’un alignement d’au moins 2 bornes. DEFENDOR-65.

Une résistance de 1 852 KJ, égale à un poids lourd de 7,5 t lancé à 80 km/h certifie une borne en catégorie « K12/M50 ». DEFENDOR-80.

Crash test de la borne DEFENDOR AUTO K12 — Citinnov

Balise anti stationnement

Balise anti stationnement, définition

Une balise anti stationnement est un dispositif utilisé pour restreindre ou interdire le stationnement de véhicules. Elle est souvent installée le long des trottoirs pour protéger les zones piétonnes ou dans tout autre endroit où le stationnement n’est pas autorisé. Les balises anti stationnement peuvent prendre différentes formes, telles que des poteaux, des bornes cylindriques ou en forme de cabestan. Mais elle peut également être temporaire.

Balise anti stationnement, temporaire ou permanente

On appelle indifféremment balise anti stationnement un dispositif permanent ou temporaire. Une balise anti stationnement peut donc être un signalement d’interdiction de stationner comportant un panneau et un rappel de l’article du code de la route. La balise est lestée ou fixée au sol. Ce type d’équipement est généralement réalisé en plastique dur pour pouvoir résister aux éventuels chocs. La balise anti stationnement temporaire est souvent rencontrée le long d’un segment de voirie en chantier où elle peut former un alignement.

Borne urbaine, borne de voirie, borne de ville anti stationnement

Pour être complet sur ce sujet, on remarquera que la totalité des appellations : plot, poteau, potelet, bordure, borne anti stationnement sont parfois associées à leur zone d’implantation.

Nous pouvons donc trouver pour le même équipement, une dénomination comme : 

  • Borne urbaine anti stationnement ;
  • Borne de voirie anti stationnement ;
  • Borne de ville anti stationnement.

Ceci est également vrai pour les potelets, fréquemment associés aux bornes :

  • Potelet urbain anti stationnement ;
  • Potelet de voirie anti stationnement ;
  • Potelet de ville anti stationnement.
Bornes urbaines
Bornes urbaines — source Wikimedia

En conclusion, ce qu’il faut retenir c’est qu’au-delà du vocabulaire l’équipement de l’anti stationnement se divise en deux parties. Il peut être dissuasif ou défensif suivant sa résistance et sa hauteur. Il peut avoir une double utilité à l’égard des piétons en les protégeant des voitures et en orientant leur flux. L’implantation du système anti stationnement peut alors être filtrante par un alignement de bornes ou bloquant par un alignement de barrières et de potelets de ville chaînés.

Lire aussi :

Image à la UNE : bornes et potelets anti stationnement — réalisation Citinnov

Citinnov
Besoin de discuter de vos projets d’aménagement urbain ou de sécurité ?